Alors que toutes les entreprises s’engagent dans l’agilité, les cabinets de conseil font de la résistance. Stress, rigidité et top-down répondent toujours présent. Vous pensez vraiment que la frustration est le carburant de la compétence ? Bien sûr que non. Il est temps de passer à l’énergie renouvelable.

Ce qui est vraiment nouveau, justement c’est de renverser la proposition. Imaginer que c’est l’épanouissement, le respect de soi et des autres, l’intérêt pour ce que l’on fait, la cause que l’on défend qui rendent le conseil plus exigeant, acéré et engagé.

Depuis trois ans, nous réunissons des profils de consultants de pointe pour accompagner les mutations de notre modèle social, et nous avons constaté que plus nous élevons notre niveau d’exigence, plus les consultants sont humains et passionnés.

Ça marche aussi dans l’autre sens : plus nous sommes attentifs à leur épanouissement personnel et collectif avec un maximum de transparence et de liberté, meilleurs ils sont auprès de nos clients. Plus ils ont envie de mener des projets créatifs, inédits. Autrement dit des projets vraiment innovants.

Ça change… et ça marche.

C’est ça /up : un mot d’ordre pour ceux qui voient plus loin et veulent aller plus haut. Ceux qui ont envie de transformer, d’innover, de créer des écosystèmes et de faire avancer les organisations, qu’elles soient publiques ou privées.

Non seulement le positif est indispensable, mais il est possible. Et on va le faire.